Le Mokélé laisserait des traces sur la plage

Article publié dans Cryptidophilia n°1

Rapide retrospective des résultats de l’expédition janvier 2016 par l’équipe de Michel Ballot, au Cameroun. 

De ceux qui ne lâchent pas prise, nous pouvons citer sans erreur Michel Ballot, un explorateur qui connaîtra bientôt autant les recoins des épaisses forêt d’Afrique centrale que ceux de son propre salon. Lancé sur la piste du plus célèbre cryptide africain, le Mokélé-Mbembé, son équipe et lui-même ramènent de nouveaux éléments suite à une expédition s’étant déroulée en janvier 2016.

Depuis plus de dix ans d’exploration, les indices de cette année semblent être les traces les plus probantes jamais observées sur le terrain. Après une navigation éprouvante sur le fleuve Dja, notre équipe se rend aux chutes Nki – à la pointe sud du Cameroun – au-delà desquelles se trouvent un univers quasi-inviolé et encore préservé des déboires d’Homo sapiens. La saison des pluies ne survenant qu’au plus tard de l’été, certains îlots sableux environnants sont émergés le reste de l’année et offrent de splendides occasions d’inspecter le sol. Les aventuriers ont pu relever des traces de caïman, et d’autres empreintes laissées par un animal dont on jurerait ne pas connaître la véritable nature. La première piste se constitue d’empreintes uniformes et ovales de 50 cm de longueur sur 30 cm de largeur, chacune étant séparée de l’autre par 45 à 50 cm. La seconde île est recouverte de traces laissées par les crocodiliens, auxquelles se mélangent d’autres jeux d’empreintes plus grandes mais néanmoins confuses.

L’avis d’un expert pourrait bien entendu aider à trancher la question, mais la présence de telles traces représente, au moins pour ce qui est des premières, un indice d’une grande importance en faveur de l’existence d’un animal imposant toujours dissimulé au milieu des branches et des flots sinueux de Centrafrique.

Vous pourrez retrouver plus d’informations sur le site Mokélé Expédition de Michel Ballot. En attendant, souhaitons lui de pouvoir encore avancer dans son enquête, qui est certes une aventure humaine et personnelle, mais aussi une magnifique représentation du travail cryptozoologique.

bonus-zoom-12

Plus d’informations sur Mokele Expedition

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *