Les singes aussi fêtent Halloween

Bonjour à tous !

J’espère que vous avez profité de la fête des morts pour faire le plein de frisson. De notre côté, on ne peut pas se plaindre, surtout quand le « chupacabra » décide de faire parler de lui une nouvelle fois !

Serait-ce Halloween qui rend les gens complètement parano ?  La période est propice à la visite de créatures hideuses, et à en entendre certain, l’une d’elle s’est infiltrée dans notre univers !

Elle a traversée la frontière de l’imaginaire très récemment et notre cher web s’est tout de suite assuré que la bizarrerie soit présentée sous ses jours les plus étranges : Chupacabra, extra-terrestre, résultat d’expérience, et j’en passe…

Voilà l’animal en question, retrouvé mort à Carmen del Paraná, au sud du Paraguay. Il vous inspire ? Il est vrai que sa sale bobine exhale le paranormal.

deadmonkey

Eh bien, la case Chupacabra est un fourre-tout chaque fois qu’un « truc » en Amérique latine est mal identifié. Pour les plus avisés, c’est un singe mort. D’après Ron Pine, conservateur à la Smithsonian Institution, il s’agirait d’un singe hurleur noir (Alouatta caraya) ou d’un capucin d’Azara (Sapajus cay). Il a bien sûr perdu sa fourrure suite à un séjour prolongé dans l’eau.

Les effets de la décomposition produisent toujours des monstres ! Je me sens déjà plus tranquille si je vous dis de vous méfier des assertions les plus promptes à paraître.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *